Les producteurs de chanvre attaquent l’État

0
319
NOS PARTENAIRES

Non content de l’avancée de la législation sur la production et la commercialisation de chanvre, l’Association française des producteurs de cannabinoïdes emprunte la voie judiciaire.

 

Ils contestent devant le Conseil d’État et le Conseil constitutionnel la réglementation qui assimile le CBD, ou cannabis « récréatif », à une drogue.

« C’est comme si les viticulteurs produisaient du raisin sans pouvoir le transformer en vin»

résume Jouany Chatoux. Agriculteur bio installé à Gentioux-Pigerolles, sur le plateau de Millevaches. Ce Creusois produit du cannabidiol, plus connu sous son acronyme, le CBD. Le commerce de ce cannabinoïde explose en France, dopé par ses effets thérapeutiques réels
(ou supposés, selon les avis).

Issu du chanvre, on ne le répétera jamais assez, mais le CBD ne présente pas d’effet psychotrope, contrairement au THC, autre molécule tirée du cannabis et considérée, elle, comme stupéfiante.

Partout sur le territoire, des exploitants agricoles investissent ainsi dans cette « filière bien-être », un marché mondial estimé à plusieurs milliards d’euros. Une sortie de crise quasi assurée pour tout gouvernement qui se lancerait.

 


 

À lire pour compléter : 

« Portugal & Cannabis : L’exemple à suivre ? »
Un article rédigé par notre testeur Benjamin, résident portugais depuis 10 ans. Testeur de CBD décrypte pour vous ce qui a fait le succès du Portugal, un pays qui a décriminalisé toutes les drogues dès les années 90, trop rarement cité dans les alternatives plausibles à la légalisation.

 


 

 

 

NOS PARTENAIRES

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici