Groupes & Influenceurs CBD – Tout savoir

Le CBD fait naître beaucoup de comptes et de pages. Ils sont aujourd'hui très nombreux : groupes, pages, testeurs, influenceurs... Qui est qui, qui fait quoi, comment reconnaître et différencier tous les comptes et pages du milieu ? Et l'éthique dans tout ça ? On vous dit tout.

CBD : Promotion – Groupes – Influenceurs

 

Plus le temps passe, plus les communautés, les groupes et les comptes de testeurs ou d’influenceurs se multiplient.

Aujourd’hui devenus monnaie courante, les groupes CBD, les pages, les comptes Instagram peuvent être gérés par des particuliers, des malades, mais aussi des marques, des shops ou des personnes cherchant à se faire un nom dans le milieu en matière d’influence. Il semble que le milieu et les pratiques n’aient guère de limites. Les comment et les pourquoi non plus.

Testeur de CBD essaye de faire le tour de ces communautés et de ces pages en en faisant la liste. Cela permettra à tout le monde de se renseigner avant de rejoindre et de suivre aveuglément une communauté. Un peu de clarté dans ce milieu qui est de plus en plus saturé.

 

Introduction

 

Comme dit plus haut, les communautés, les pages, les comptes Instagram et les groupes de CBD se multiplient. C’est parfois dans un but commun, comme l’entraide et la prévention. Mais c’est aussi souvent dans un but commercial ou promotionnel.

On retrouve des comptes ou des groupes directement associés à des marques. Les marques concernées peuvent s’en servir pour y faire leur communication, partager des infos, créer et faire vivre une communauté. C’est parfois même dans le simple but de créer des jeux et des concours, et que ceux-ci soient centralisés à un seul et même endroit.

Certaines communautés, appelons-les comme ça, ont un regard un peu plus inquisiteur sur le milieu. Elles sont parfois créées par de simples consommateurs, mais certaines sont aussi tenues par des marques de CBD. Avoir plusieurs vestes qui sont normalement distinctes c’est un peu tricher.

Si c’est fait impartialement et sans promotion de la marque d’origine, cela peut rester correct. Les marques qui font ça sont bien conscientes qu’elles développent un carnet de contacts et de clients potentiels avec qui elles pourraient faire de l’argent. Nous ne clamons pas qu’elles le font, c’est juste qu’en prenant cette position elles sont en mesure de le faire et en position de pouvoir se servir de leur communauté. Ce n’est pas la question de qui le fait correctement ou non, c’est plutôt dans le principe…

 

Éthique et morale

 

Rappelons-le, l’équipe actuelle de Testeur de CBD a quitté leur ancien groupe de travail CBD Arnaques et Recommandations car la personne en charge du groupe allait fonder un shop. En restant à la tête de cette même communauté évidemment, ce qui va à l’encontre des principes fondateurs de notre projet.

Tout le monde n’est pas mal intentionné, loin de là. Tout le monde ne veut pas faire de l’argent sur le dos de leur communauté. Il est sain de vouloir développer des communautés et des lieux où les gens peuvent échanger, donner leur avis, leurs retours… etc
Mais le simple fait d’avoir la possibilité et la position de s’enrichir dessus est quand même assez spécial, et dans certains cas c’est même suspect et louche. Libre aux créateurs de communautés et de projets du genre de montrer patte blanche et de tout faire pour être corrects. Mais libre aussi de penser qu’éthiquement c’est pas ouf.

En attendant, ce n’est pas tous les shops et toutes les marques qui le font. Et ce n’est pas pour rien. Si toutes les marques et tous les acteurs du milieu ne le font pas, c’est que beaucoup jugent qu’il y a un aspect moral derrière tout ça qu’il faut respecter et protéger.

 

La pratique

 

Pour une marque ou des professionnels, il est normal d’avoir des influenceurs ou des testeurs mettent en avant certains produits. Plutôt que de construire une communauté de consommateurs. Certains peuvent être transparents en le faisant, d’autres non, mais là n’est même pas le problème. C’est une question de morale encore une fois. Les consommateurs sont des consommateurs. Et les professionnels sont des professionnels. Que diriez-vous si on vous apprenait que l’association 60 Millions de consommateurs était gérée par les grands groupes de l’agroalimentaire, cela vous révolterait pas vrai ?

Alors certes, on parle de choses à une échelle bien plus petite. Mais l’éthique et la morale restent les même. On pourrait penser à plein d’exemples, c’est infini. Nike qui fait une communauté d’échange autour des chaussures. Une marque de graines ou une chaine de coffee shop qui créer une communauté autour de leur domaine commercial. Certes cela peut être fait dans les règles de l’art et avec respect. Mais l’idée et le principe défient eux même la morale et l’éthique autour de la question.

Il est du coup bien plus sain d’avoir des ambassadeurs ou des testeurs à droite à gauche. Sur Instagram, sur Facebook ou ailleurs. Faire de la promotion n’a jamais posé de problèmes. Mais il faut bien le faire. Respecter l’éthique et les principes. Ne pas générer de conflits d’intérêts. Car même si patte blanche est montrée, le soucis de la morale et des principes restent. Bref.

Une promotion ou une mise en avant doit être ciblée. De par son emplacement, sa provenance, son contenu et la direction de celui-ci. Un retour peut être neutre ou élogieux, mais parfois il est dur de faire la différence. Surtout quand c’est fait avec excès. On passe alors d’un simple test franc et neutre à une publicité masquée. Tout est possible, et avec le temps, on constate que personne ne manque d’inventivité ou d’imagination pour pouvoir réaliser des publicités masquées.

 

Conclusion + Liste

 

En regardant les différents groupes et différents acteurs du milieu communautaire du CBD, on voit clairement que certains font naturellement la différence et d’autres pas du tout. Ne le cachons pas, il est simple de tomber dans les mailles d’un filet qui sert à des fins commerciales et à promouvoir l’image d’une marque. Comme il est simple qu’après avoir créé et géré une communauté, ce qui représente du travail, de vouloir la rentabiliser de façon financière ou matériel.

Il n’est question de jeter la pierre à certains et pas à d’autres. C’est juste une question de morale. Chacun, chaque marque, chaque communauté est libre de faire ce qu’il ou elle veut. Faire bien, faire mal, le faire pour partager et échanger, le faire pour l’argent et la promotion. Peu importe. Qu’on le veuille ou non, la question d’éthique se posera toujours.

Mais il est donc aussi normal d’éclaircir le sujet et d’informer le consommateur moyen, qui lui, ne fera pas forcément attention à tout ça.

Voici donc les « premiers » groupes sur lesquels on tombe quand on cherche « CBD » dans les groupes de Facebook :

 

CBD : Promotion - Groupes - Influenceurs
Groupes CBD Facebook

CBD : Promotion - Groupes - Influenceurs CBD : Promotion - Groupes - Influenceurs

 

Comme on peut le voir, il y a de tout. Du partage d’informations, du concours, de l’entraide, de la communication intra-marque…

Il n’est forcément pas simple de vérifier qui fait quoi et à quelles fins. Mais nous vous encourageons à être alertes.

 

Quelques astuces et choses à penser pour vérifier tout cela :

 

  • Qui est à la tête du groupe, de la page, du compte, et qu’est ce que le ou les créateurs font d’autre ?
  • Est-ce que la transparence est présente (Présentation, annonces, publications, tests) ?
  • Comment la page ou le groupe et ses publications sont dirigées ou orientées (Mono-marque, retours toujours positifs ou trop élogieux, sponsorisés…) ?
  • Si la page ou le groupe est géré par un ou des professionnels, est-ce que ceux-ci font la promotion de leur marque d’une manière ou d’une autre ?

Encore une fois, certaines communautés, certaines pages ou certains influenceurs font les choses bien. Là n’est pas le problème. Mais avoir plusieurs vestes, même si c’est alléchant, pose des problèmes de morale et d’éthique. Certains s’en foutent complètement, mais il y en a d’autres que ça dérange. Libre à vous.

 

Quelques pages, groupes, testeurs ou influenceurs que l’on affectionne chez Testeur de CBD :

 

  • CBDCRASHTEST : Testeur Instagram de CBD, une belle ligne éditoriale et une belle identité graphique. Il n’hésite pas à critiquer et noter sévèrement les produits qu’il n’apprécie pas. On sent l’impartialité. En plus de cela, il fait gagner des échantillons de tout ce qu’il achète et teste. Plutôt cool.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par CBD CRASHTEST (@cbdcrashtest)


  • Le petit guide du Vaporiste ! : groupe communautaire sur Facebook dédié à la vaporisation, principalement de l’entraide, des échanges et du partage de liens et d’informations.

 

Celui dont on ne peut pas s’empêcher de parler, c’est notre groupe Testeur de CBD. C’est un peu prétentieux, certes, mais les principes que l’on défend dans cet article sont en réalité nos principes fondateurs :

  • Testeur de CBD c’est un travail de consommateurs et pour les consommateurs.
  • Les marques ne nous achètent pas et nous ne leurs sommes pas rattachés.
  • Nos commandes et les produits que nous testons sont payées de notre poche.
  • Nous ne procurons que des retours neutres et honnêtes.

Tout est dit ici.

Nous espérons que ce dossier vous aura été utile et qu’à l’avenir vous serez plus alertes et plus à même de différencier les communautés, les pages et les autres comptes dédiés au CBD.

 

 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Testeur de CBD (@testeurdecbd)

SourceTesteur de CBD - Groupe Facebook Officiel
Article précédentAlpha-Cat – E-liquide 3%
Article suivantPortugal et Cannabis : L’exemple à suivre ?

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici