Vaporisateur Biovapo Touch – Test – Guide – Conseils

 

Introduction

 

Un de mes tout premiers vapos, c’était le Vapcap en verre. C’était vraiment un tube en verre avec l’embout Dynavap. Et déjà à l’époque je me demandais si je pouvais pas mettre mon herbe directement dans le tube et chauffer le tube.
Le tube était vachement court donc j’ai jamais essayé. J’y avais pas repensé jusqu’à que je croise ce bijou.

Du coup, connaissez-vous Biovapo ? Je vous avoue que ça fait depuis que c’est sorti que j’ai mon regard dessus. L’autre jour une marque en a encore fait un post sur les réseaux et j’ai craqué. En même temps à 10-15€ le vapo… Sans te ruiner tu peux le tester facile.

 

Documentation Biovapo – Vaporisateur Biovapo Touch – Testeur de CBD

 

Les vaporisateurs Biovapo sont des vaporisateurs écologiques et durables. La matière utilisée est un verre borosilicaté allemand et les appareils sont soufflés par la marque en Espagne.

3 appareils sont disponibles : l’Express, le Plus et le Touch. De plus, le Plus est normalement compatible avec les tips Dynavap (lol).

 

Les appareils proposés par Biovapo – Vaporisateur Biovapo Touch – Testeur de CBD

 

Quand on voit la FAQ qu’ils ont mis sur leur site, la marque est quand même bien attentionnée… Tout y est pour s’y prendre correctement !

 

FAQ Biovapo – Vaporisateur Biovapo Touch – Testeur de CBD

 

La bête

 

Vaporisateur Biovapo Touch – Testeur de CBD

 

Pourquoi faire compliqué lorsque l’on peut faire simple ? La marque casse les codes et prend le marché à l’envers en offrant un simple tube en verre comme étendard.

« La matière première qui compose Biovapo est totalement naturelle, provenant du quartz, l’un des matériaux les plus abondants sur la croûte terrestre, et elle est composée à 99,99% de silice et à 0,01% d’aluminium, tous deux chimiquement inertes. »

Le verre est de qualité supérieure, évidemment. Ne pensez pas pouvoir le remplacer par un simple tube à essai ou un tube de bang. Un matériau épais pourrait cependant faire l’affaire mais je vous le conseille pas !

Je suis parti sur un Touch. Tout ce que j’ai lu sur le net indique que c’est la version la plus poussée.

 

Vaporisateur Biovapo Touch – Testeur de CBD

 

Attention, les Biovapos ne sont pas des vaporisateurs pour les novices. Maîtriser la chauffe n’est pas chose facile et avoir un contrôle visuel et manuel total c’est sympa, mais on est vite dans le trop ou le pas assez. Beaucoup de personnes ont encore du mal à gérer un Dynavap, alors le Biovapo pour ces personnes ce serait encore plus complexe.

Pour le coup, le Touch est censé être celui qui a le verre le plus épais. Donc normalement pour avoir de la combustion il faut y aller. Pour les vaporisateurs manuels j’ai tendance à préférer les une flamme. Selon moi c’est mieux de prendre plus de temps que de risquer plus rapidement la combustion.

Les appareils s’utilisent avec tout : fleurs, résines, extractions… C’est aussi un des gros avantages : pas de limites. On peut remplir le tube de fleurs, y mettre un morceau de hash, mais on peut aussi l’utiliser comme une paille avec des extractions.

 

Documentation Biovapo – Vaporisateur Biovapo Touch – Testeur de CBD

 

Utilisation (Fleurs)

 

La marque indique qu’on peut grinder normalement voir grossièrement, alors je remplis le tube, je pousse légèrement la matière vers le fond du compartiment, j’en mets pas jusqu’au bout car je vais jamais vaporiser tout ça. Je prends mon briquet torche, et je commence à appliquer la flamme sur la partie où se trouve mon herbe. Comme d’habitude avec les vaporisateurs manuels, il faut appliquer la flamme de manière égale. Donc il faut déplacer la flamme et/ou faire tourner l’appareil (voir démonstration vidéo ci-dessous).

Il faut avoir l’oeil, d’ailleurs on peut faire un essai à blanc avec une herbe pas ouf dont on ne veut plus. Très vite on voit que l’herbe se met à suinter. Si on continue plus longtemps, un changement de couleur arrive progressivement. Le Touch est fait pour retenir la chaleur. Donc après avoir tiré une première fois, quelques coups de flamme légers suffisent à produire à nouveau de la vapeur. Si on attend trop il faudra chauffer plus longtemps et inversement.

Du coup pour bien commencer, ne chauffez pas trop, vous pouvez même chercher à intentionnellement chauffer trop peu. Après avoir tiré vous allez obtenir de la saveur mais aucune vapeur. Rapidement, appliquez la flamme à nouveau et vous allez trouver le juste milieu en terme de temps de chauffe.

Comme pour beaucoup de choses, il vaut mieux démarrer doucement quitte à prendre plus de temps.

Pour le vider, soit j’utilise un petit outil pour faire tomber l’herbe, soit je souffle un coup sec pour tout faire sortir. Tous les dépôts huileux restants à l’intérieur de l’appareil se vaporisent. Mettez votre bouche sur le côté le plus long de l’appareil, chauffez et préparez vous à récupérer les huiles essentielles extraites par l’appareil.

 

Utilisation (Hash et extractions)

 

Pour le hash, je suis pas convaincu par le fait de mettre un gros morceau de hash seul dans le vaporisateur. Pourtant je suis certain que ça se fait.

Ce que j’aime c’est faire un mix de résine et de fleurs et l’insérer dans l’appareil. Ou encore l’utiliser comme une paille mais je préfère vous avertir, vu qu’on chauffe l’appareil pour aller le mettre en cloche sur le hash, si la température n’est pas la bonne, vous allez avoir de la combustion. Donc pareil que pour la fleur, il vaut mieux y aller mollo quitte à devoir repasser un coup de flamme.

Pour les extractions, l’appareil s’utilise comme une paille. Il faut chauffer la cloche qui est au bout de l’appareil de manière égale, toujours en le pivotant entre les doigts et en bougeant la flamme. J’ai tendance à mettre ma main au dessus de l’appareil pour juger de sa température. Après c’est comme pour la fleur, faites un essai et vous verrez bien. C’est en se trompant qu’on apprend le mieux !

Une fois la température idéale atteinte, je dirige la paille vers mon extraction déposée au préalable sur une surface résistante à la chaleur. J’aime bien mettre l’appareil tout droit avec la cloche sur l’extraction. C’est vraiment plaisant comme expérience.

 



 

 

Guides vidéos par la marque

 

 

Conclusion vaporisateur Biovapo

 

On est vraiment sur un contrôle total. Alors c’est sûr que c’est pas un vaporisateur qui permet de mettre son attention sur autre chose. Chaque session me demande 100% de mon attention. Mais quelle simplicité, quel contrôle et quelle vapeur !

 

Retrouvez tous les meilleurs vaporisateurs sur :

La Centrale VapeurVapeurshopVaposhop

ViaTrouver sur la map
SourceSite Officiel
Article précédentGreen Vertus – Fiche Technique et Avis
Article suivantDécouverte du dentifrice CBD de Hemplix
Passionné des saveurs et effets que peut procurer le cannabis et le chanvre de manière générale, il n'a jamais été question pour moi de ne plus en consommer. Cependant l'impact négatif que celui-ci a eu sur ma santé et ma créativité n'était pas négligeable. Le CBD a littéralement changé ma vie et sa découverte fut une véritable révélation.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici