Vaporisateur Hopper io : guide test

Test et guide d'utilisation du vaporisateur Hopper io.

0
691
NOS PARTENAIRES

Vaporisateur Hopper io – Test – Guide – Conseils

 

Présentation

Le Hopper io est un vaporisateur conçu par la marque américaine Hopper Labs. C’est un vaporisateur à convection qui est presque entièrement (95%) construit en acier inoxydable (existe en version Titane). Ses points forts ? Une simplicité digne d’un stylo et un temps de chauffe quasi-instantané. On clique, on tire, on re-clique. Simple.

 

La bête

Le Hopper io est comme dirait la marque « un radiateur à convection pure ». Construit presque entièrement en métal et garanti à vie, c’est un appareil tout bonnement increvable. Les ingénieurs qui ont développé cet appareil se sont vraiment appliqués, ça se voit. La batterie est amovible et remplaçable, gros point fort, on peut avoir plusieurs batteries chargées sur soi et tenir encore plus longtemps.
L’appareil se charge avec un câble USB doté d’un anneau magnétique breveté, celui-ci se glisse sur le bouton d’alimentation. Un cadran précis offre un réglage de température allant de 180 à 230 °C. Les contacts à l’intérieur de l’appareil sont en or et ils améliorent fortement les performances (résistance, puissance, autonomie…)

 

Utilisation

Le Hopper io est fait pour vaporiser des herbes. On dévisse l’embout côté mine pour accéder à la chambre, on remplit et on referme. Ensuite on clique sur le bouton d’alimentation de l’autre côté après avoir réglé la température souhaitée. L’appareil s’allume et se met à chauffer instantanément, les diodes passent alors du rouge au bleu pour signaler que l’on peut tirer.

Et mon gros kiffe, c’est la compatibilité avec les plongeurs 14mm. Car le Grasshopper refroidit à l’eau… Pwalala, c’est une tuerie. Il est déjà bien sans, mais avec on part sur une tout autre dimension.

Côté charge cet anneau aimanté est vraiment sympa. Il rajoute une touche de modernité à ce vaporisateur au design déjà percutant. Le nettoyage c’est comme d’hab hein, coton tige, alcool iso, vous connaissez la chanson. Un vaporisateur entretenu est un vaporisateur qui dure.

 

Démonstration Vidéo

 

Conclusion vaporisateur Hopper io

Alors déjà je précise que j’ai le Grasshopper dans une de ses premières versions. Aujourd’hui c’est même devenu « Hopper IO ». Il a l’air d’avoir été amélioré à plusieurs reprises, les batteries ont aussi été changées. Maintenant que cette précision est faite, je dois dire que j’ai eu pas mal de soucis avec cet appareil. Chauffe beaucoup trop rapide en main et bouche, cliquetis très dérangeant quand l’appareil est allumé, appareil qui s’éteint et s’allume comme il le souhaite, bref. J’avoue j’ai pas eu de chance. Puis je l’ai renvoyé au SAV, ils me l’ont renvoyé sans avoir rien changé.

Alors certains ont eu de la chance avec leur appareil et/ou avec le SAV, d’autres non.
Malgré tout ce qui m’est arrivé c’est encore aujourd’hui mon vaporisateur préféré toutes catégories confondues. L’extraction de vapeur est ouf, l’utilisation est vraiment simple comme je le souhaite dans un vapo, et puis il est passe partout avec son design stylo. Puis bon, l’adaptabilité sur les bangs… Magique.

Niveau qualité globale il y a que mon Plenty qui arrive à la cheville du Hopper !

PS : Je suis censé leur renvoyer mais j’ai eu la flemme. L’expédition est longue et couteuse. Et s’ils me le renvoient encore une fois sans avoir rien changé je vais finir par me fâcher.

 

 



 

NOS PARTENAIRES

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici