NOTRE RECOMMANDATION DU MOMENT

Existe-t-il un modèle parfait de légalisation ou dépénalisation

 

Depuis le début des années 2010, le nombre de pays et de régions ayant légalisé le cannabis ne cesse d’augmenter. Après le Colorado, c’est plus de 37 États qui ont suivi la tendance. Depuis pas mal de temps, les mentalités et les courants changent enfin vis-à-vis de la plante et ça fait plaisir. Alors il y a encore du travail, mais quand même !

Tout ça, c’est surtout grâce aux bienfaits du cannabis et à ceux du CBD. Ça a vachement mis le cannabis en lumière.

Alors on le sait, avec la prohibition du cannabis, ça ne conduit qu’à la création d’un marché noir lucratif et violent. Et légaliser ou adopter un modèle positif à l’encontre du cannabis a tendance à réduire la criminalité et à générer des revenus incommensurables.

Cependant, il existe une grande diversité de modèles de régulation du cannabis, et jusque-là, aucune ne semble vraiment parfaite.. !

 

Légalisation du cannabis aux États-Unis (Nov 2023)

 

Commercial

 

Alors, le modèle commercial, il repose sur un marché contrôlé par un État ou par le privé. C’est le modèle adopté par la plupart des pays d’Amérique du Nord et d’Amérique du Sud, ainsi que par certains pays d’Europe et d’Afrique.

 

Hybride

 

Avec le modèle hybride, c’est un peu des deux. C’est le modèle adopté par certains pays d’Europe, comme l’Espagne et les Pays-Bas, qui ont dépénalisé le cannabis sans pour autant créer un marché légal.

 

Non-commercial

 

Et pour finir, le modèle non commercial, qui consiste à la distribution gratuite ou à prix coûtant du cannabis. C’est le modèle adopté par le Portugal, qui a légalisé le cannabis en 2001, et par certains États des États-Unis.

Benjamin, qui vit au Portugal, a rédigé un artice dédié à la légalisation dans le pays. On vous laisse regarder ça (lien).

 

Portugal et Cannabis

 

Listes des pays et le modèle adopté

 

Récréatif et/ou médical

 

Australie

Le récréatif est légalisé dans l’État d’Australie-Méridionale ; sinon légalisé pour la recherche et l’usage médical en 2016.

 

Canada

Entièrement légalisé en octobre 2018 pour les usages récréatifs et médicaux. Limite de possession par foyer : quatre plants et 30 grammes de cannabis.

 

Colombie

Légalisée partiellement depuis 1994 pour l’usage récréatif ; approuvée pour l’usage médical depuis 2016.

 

Géorgie

Légalisée pour les usages médical et récréatif par la Cour constitutionnelle en juillet 2018.

 

Luxembourg

Utilisation médicale légalisée dans le cadre d’un programme pilote en 2017 ; l’usage récréatif est prévu pour la légalisation avec une proposition d’autorisation de la culture personnelle et la décriminalisation de la possession publique.

 

Malte

Décriminalisée en 2015 ; l’usage médical uniquement sur prescription légalisé en 2018 ; légalisation de l’usage récréatif en décembre 2021 (jusqu’à sept grammes et quatre plants).

 

Mexique

Décriminalisée en 2009 ; utilisation médicale légalisée en 2017 ; l’usage récréatif légalisé en juin 2021 pour les adultes, permettant la possession de jusqu’à 28 grammes et la culture de six plants.

 

Pays-Bas

Tolérée mais décriminalisée pour l’usage récréatif ; des médicaments légalement prescrits disponibles en pharmacie depuis 2003.

 

Afrique du Sud

La consommation est autorisée dans les environnements privés pour les adultes ; des restrictions sur la consommation publique, la vente et l’achat sont toujours applicables.

 

Thaïlande

L’utilisation médicale légalisée en 2018 ; le commerce de la marijuana légalisé en juin 2022.

 

États-Unis

L’utilisation médicale légalisée dans 37 États ; l’usage récréatif légalisé dans 21 États d’ici 2023. De plus, 10 États ont décriminalisé le cannabis, dont 16 ont d’abord décriminalisé avant de le légaliser.

 

Uruguay

Premier pays à légaliser la production, la distribution et la consommation en 2013 ; les résidents peuvent acheter jusqu’à 40 grammes par mois en pharmacie, le cultiver eux-mêmes ou rejoindre des clubs de cannabis.

 

Utilisation strictement médicale

 

Argentine

La petite consommation privée de marijuana a été déclarée légale par la Cour suprême en 2009 ; le cannabis médicinal est légal dans certaines régions depuis 2016.

 

Barbade

Le cannabis médicinal a été légalisé en novembre 2019 ; l’usage récréatif reste interdit.

 

Chili

L’usage médical du cannabis a été autorisé en 2015 pour certaines maladies ; interdit pour la production et la consommation publique.

 

Costa Rica

L’utilisation thérapeutique et médicinale a été légalisée en mars 2022 ; l’usage récréatif reste interdit.

 

Croatie

Les médicaments à base de cannabis ont été légalisés pour des maladies spécifiques en 2015.

 

Chypre

L’huile de cannabis a été approuvée pour l’usage médical en 2017, et une loi plus complète a été adoptée en 2019 pour une gamme plus large de problèmes médicaux.

 

République tchèque

L’usage médical a été légalisé depuis avril 2013 ; décriminalisé depuis janvier 2010 ; les spécialistes peuvent prescrire jusqu’à 180 grammes par mois.

 

Danemark

Trois dérivés du cannabis ont été certifiés pour l’usage médical en 2011 ; des essais sur le cannabis à base de plante ont commencé en 2018.

 

Équateur

La consommation personnelle de jusqu’à 10 grammes est autorisée ; la vente est interdite.

 

Finlande

Interdit, mais quelques personnes peuvent acheter du cannabis herbacé sous des marques spécifiques en pharmacie.

 

Allemagne

La consommation médicale de cannabis est autorisée avec une prescription de médecin depuis 2017.

 

Grèce

Légalisée pour l’usage médical en juin 2017 ; production et culture du cannabis médical autorisées en 2018.

 

Irlande

L’usage médical est soumis à l’approbation du ministre de la Santé ; l’usage récréatif reste interdit.

 

Israël

Légale pour des affections médicales spécifiques depuis le début des années 1990 ; quelque peu décriminalisée pour usage personnel.

 

Italie

Légale à des fins thérapeutiques depuis 1998 ; couverte par le système de santé pour des maladies spécifiques ; la régulation des prix a été mise en œuvre en 2017.

 

Jamaïque

Changement des règles en 2015 pour la possession et l’usage religieux ; les touristes avec des prescriptions peuvent demander des licences limitées.

 

Liban

Légalisation de la culture du cannabis à des fins médicales en 2020 sous la direction médicale.

 

Malawi

Légalisation de la production du cannabis à des fins commerciales et médicales en 2020 ; pas d’usage récréatif.

 

Nouvelle-Zélande

Lancée le Medical Cannabis Scheme en 2020, permettant aux médecins de prescrire des produits CBD.

 

Macédoine du Nord

Légalisée de l’huile avec 0,2% de cannabis en 2016 pour les patients ; des concentrations plus fortes nécessitent des prescriptions.

 

Maroc

Au Maroc, l’Agence nationale de réglementation du cannabis, l’ANRAC, a donné environ 609 autorisations. C’est 430 autorisations pour cultiver et faire du cannabis pour les fermiers, et 179 pour transformer, pour des affaires industrielles, médicales, et pour le vendre en gros, l’exporter, l’importer…

Et en 2023, l’ANRAC a certifié environ 2,1 millions de graines de cannabis via 21 autorisations de l’Office national de sécurité des bouffes. Ces graines ont été utilisées pour 277 hectares et y avait 32 groupes de fermiers, genre 416 d’entre eux. La production de cannabis en 2023 a atteint 294 tonnes !

 

Norvège

Strictement autorisé uniquement à des fins médicales.

 

Panama

Légalisé du cannabis médicinal en 2021 ; l’usage récréatif reste interdit.

 

Pérou

Ils ont rendu légal le cannabis médicinal après une perquisition policière en 2017.

 

Pologne

Légalisé pour l’usage médical en 2018.

 

Portugal

Légalisé pour l’usage médical en 2018 ; de petites quantités de possession sont désormais légales.

 

Rwanda

Légalisé pour un usage thérapeutique en 2021.

 

Saint-Vincent-et-les Grenadines

Lancée l’industrie du cannabis médicinal en 2018 ; mais la possession de petites quantités n’est plus un crime.

 

Saint-Marin

Légalisé du cannabis médicinal en 2016 mais pour des affections spécifiques.

 

Espagne

La culture à domicile est autorisée à des fins privées, mais la vente et la consommation en public restent illégales.

 

Sri Lanka

Approvisionnement via des magasins agréés mais uniquement à des fins scientifiques et médicales ; l’usage récréatif est interdit.

 

Suisse

Légalisé uniquement pour l’usage médical en mars 2021 mais la prescription est restreinte à des conditions graves.

 

Royaume-Uni

Légalisé à des fins médicales en 2018 et sous certaines conditions.

 

Vanuatu

Envisage des essais cliniques pour des médicaments à base de cannabis en 2018.

 

Zambie

Légalisé à des fins médicales mais avec un permis en 2021.

 

Zimbabwe

Légalisé pour des usages thérapeutiques et académiques en 2018 mais avec des limitations sur la possession.

 

Légalisation, les retombées

 

Les études sont souvent biaisées, mensongères ou contradictoires. De plus, les médias adorent attiser les feux autour du cannabis. Déjà, les études sont pas nombreuses, et si en plus les chiffres ou les angles pris sont faussés, on s’en sort pas. Il y a quand même certaines vibes/courants. Au premier abord, la consommation de cannabis semble augmenter là où on légalise, sauf que quand il y a augmentation, c’est souvent modeste et pas forcément permanent. C’est plutôt périodique ou cyclique.

Ce qui n’est généralement pas biaisé ou alors si, mais dans l’autre sens, ce sont les revenus… On connaissait déjà les chiffres ahurissants du Colorado qui avait dû/pu reverser une part des bénéfices à tous les habitants de l’État. Pour prendre un exemple plus récent, les recettes au Canada ont atteint 1.3 milliard pour l’année 2022 seulement !

Alors la criminalité en prend aussi généralement un coup. De manière générale les légalisations permettent aux jeunes de « rester des jeunes » et de ne pas devenir des criminels…

 

Si demain tout le monde faisait pousser des tomates, resterait-il des tomates dans les supermarchés ?

 

Existe-t-il un modèle de légalisation idéale ?

 

Avec les Etats-Unis, le Canada, l’Uruguay, l’Espagne, la Suisse, l’Allemagne, l’Afrique du Sud, le Mexique, le Portugal… Peut-on vraiment déterminer si un modèle se démarque des autres ? Peut-être pas.

Mais tout de même, on remarque des éléments fortement positifs avec certains modèles. Comme les chiffres de la consommation et de la criminalité au Portugal.

Alors on peut facilement penser qu’un modèle hybride qui prend un peu du bon de chaque modèle déjà en place pourrait fonctionner. Un modèle n’est pas parfait, par contre, tous réunis, on en retire le mauvais et le néfaste, on arrive à quelque chose de vachement distillé. Avec plus de réflexions, d’échanges entre les nations…etc on peut faire tellement mieux.

 

Légalisation dans le monde – Source : firstpost

 

Conclusion

 

Déjà, il faudrait pousser les gens à l’autoculture. Pousser les gens à avoir la main verte, les orienter en ce sens, peut-être qu’un jour, ils feront même un potager !

Ensuite, il faut accompagner les gens. Alors le cannabis, c’est génial, mais ça peut être dangereux, alors il ne faut pas rester les bras croisés. Encore une fois, il faut éduquer, accompagner, éveiller, et réveiller car le cannabis présente plein d’enjeux de vie, sociaux, mentaux…etc
On parle de replacer une plante parmi tant d’autres dans son juste contexte, c’est à dire votre bien-être, qu’il soit mental, physique, social…

Est-ce que le modèle idéal ne serait pas un peu utopique dans une société comme la nôtre ? Si un peu. C’est ce qui est bien dommage avec ce monde. Alors ce qui reste sûr, c’est que les gouvernements, les marchés et les entreprises privées peuvent faire ce qu’elles veulent. Vous avez le choix, vous êtes maître de votre consommation. Vous pouvez tout gérer de A à Z. Avec le cannabis, vous êtes maître (si vous le souhaitez).

 

Si demain, tout le monde soignait ses maux et ses douleurs sans dolipranes, OPIOÏDES et ANXIOLYTIQUES, que ferait LES big pharmaS ?

Article précédentLa Ferme en Herbe : super découverte !
Article suivantHempspresso 005 | Le Zap du Canna
Oro Oro
Passionné par le cannabis en général. De la génétique aux produits finis en passant par la culture. Les terpènes, les saveurs et les effets que peut procurer le cannabis et le chanvre également. Il n'a jamais été question pour moi de ne plus en consommer ou de réduire ma consommation, cependant, l'impact négatif que celui-ci (THC) aura eu sur ma santé mentale et ma créativité n'était pas négligeable. Le CBD m'a remis droit dans mes baskets et m'a fait découvrir un nouvel aspect de la chose en remettant les cannabinoïdes dans leur juste utilisation. Tout ça couplé à mon côté geek/robot et ma passion pour l'écriture est ce qui m'a poussé jusqu'ici aujourd'hui.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici