CBD : Tout savoir sur le Cannabidiol

    Notre dossier complet sur le cannabis et plus précisément le cannabidiol.

    882

    CBD : Le Cannabidiol

     

    Préambule

     

    Le cannabis a été utilisé comme médicament par presque toutes les grandes civilisations au cours des cinq derniers millénaires. Ce n’est vraiment qu’au cours des cent dernières années que le cannabis a été rendu illégal dans le monde entier et que la recherche dans le domaine a été interdite. Les premières utilisations documentées de cannabis remonte à la Chine Antique près de 3000 ans avant JC.

    C’est en 1940 que Roger Adams, chercheur américain, a réussi à isoler le CBD comme premier principe actif du cannabis (cannabinoïde). Les recherches suivantes permettront au CBD et au THC d’être découverts.

    Ce n’est qu’une vingtaine d’années plus tard que les fameux travaux du Dr Mechoulam se feront connaître. Notamment avec son identification chimique du CBD et du THC qui révèleront leur nature et leurs effets..

    Aujourd’hui, la légalisation du cannabis est l’une des plus grandes expériences sociales de l’époque actuelle et, malgré des différences au sein de l’ordre mondial, notre civilisation se tourne de plus en plus vers celui-ci et ses principes actifs : les cannabinoïdes.

    Il s’agit de la révolution à venir, dans la mesure où nous considérons les molécules contenues dans les aliments et les plantes comme des médicaments.

     

    Histoire

     

    Avant d’examiner de plus près les applications médicales du CBD, il convient de noter que nous avons déjà été dans une situation similaire. Au XIXe siècle, lorsque des teintures de cannabis étaient essentiellement trouvées dans tous les magasins d’apothicaire, tant en Amérique qu’en Europe. Il était difficile de séparer la « bonne huile de cannabis » de la « mauvaise huile de cannabis » car la plupart des propriétaires de magasins fabriquaient leurs propres teintures.

    Ce n’est qu’à la fin du XIXe siècle que les médicaments de marque ont lentement commencé à remplacer les teintures des pharmaciens locaux dans les magasins d’apothicaire. Les gens voulaient la sécurité et la qualité présumée supérieure que seule une « marque » pouvait leur apporter.

     

     

    Notre avis

     

    On pense que la vraie raison réside dans la puissance des systèmes de publicité et de marketing. Vers les années 1930, le chanvre aux États-Unis a par exemple été repoussée pour laisser place à l’industrie du bois et ses investisseurs. Des tracts le diabolisant tournaient à cette époque afin de l’éliminer de la compétition.

     

     

    Qu’est-ce que le CDB ?

     

    Le cannabis est une plante qui produit des composés appelés cannabinoïdes. Le cannabinoïde le plus abondant est le tétrahydrocannabinol (THC), et c’est la partie psychoactive du cannabis, c’est ce qui vous fait sentir « défoncé ». Le deuxième cannabinoïde le plus abondant dans le cannabis est appelé cannabidiol (CBD). Le cannabidiol n’est pas psychoactif, si vous le prenez, vous ne vous sentirez pas défoncé. Le cannabidiol a sans doute un plus large éventail d’utilisations médicales que le THC. Mais cela ne s’arrête pas là, il y a plus de 140 autres cannabinoïdes dans le cannabis et nous grattons à peine la surface de ce que font ces composés, c’est un domaine de recherche active.

    Aller plus loin : Lire notre dossier sur les différences sativa/indica

     

     

    Le système endocannabinoïde

     

     

    Une panacée est un médicament qui peut traiter une variété de maladies, c’est une médecine qui « guérit tout ». Pour certaines personnes, le cannabis correspond bien à cette définition, mais pendant longtemps, nous n’avons pas vraiment compris pourquoi le cannabis nous affectait, nous les humains. Ce n’est que dans les années 1990 que les scientifiques ont finalement découvert pourquoi, il est appelé le système endocannabinoïde.

    Le système endocannabinoïde régule votre homéostasie. L’homéostasie, c’est l’équilibre interne. Le cannabidiol veille à cet équilibre. Il permet d’être stable et régulé. L’homéostasie aide le rythme cardiaque, la respiration, mais aussi la circulation du sang, l’humeur, etc.

    Il est aussi important de savoir que les terpènes aident les cannabinoïdes à être absorbés à travers la barrière hémato-encéphalique et à se lier aux récepteurs du système endocannabinoïde. Ce phénomène a tendance à encourager les réponses analgésiques.

    Aller plus loin : Lire notre dossier sur l’importance des terpènes

     

     

    Cannabinoïdes : CBD & THC

     

     

    Ils sont tous les deux présents dans la plante de cannabis ou dans le chanvre.

    Le cannabidiol (CBD) et le delta-9-tétrahydrocannabinol (THC) sont les 2 principaux composés actifs présents dans la plante de cannabis et sont donc les plus reconnus et étudiés. Mais le cannabis est l’une des plantes qui présente le plus de molécules actives en elle. Pas moins de 100 ! Cet article traite ici spécialement du CBD – qui à la différence du THC – ne produit pas d’effets « psychoactifs » (sentiment de défonce). Il est « légal » en France.

    Les effets pharmacologiques du CBD sont testés depuis plus de 40 ans maintenant et la recherche s’accélère de plus en plus autour de cette molécule. Le cannabidiol pourrait ainsi combattre le cancer et les maladies intestinales irritables, améliorer les symptômes de la schizophrénie, et pourrait même soulager l’anxiété et vous aider à dormir davantage.

     

    Explication scientifique

     

    (a) Δ9-THC et (b) cannabidiol (CBD) sont bio synthétisés sous forme d’acide tétrahydrocannabinols (THC-A) et d’acide cannabidolique (CBD-A) à partir de l’acide cannabigérolique (CBG). Ces phytocannabinoïdes, sous leur forme acide naturelle, sont considérés comme « inactifs ». Lorsque le cannabis pousse, il produit du THC-A et du CBD-A, les cannabinoïdes sous leur forme acide.

     

    Donc

     

    Même si ce sont tous deux des cannabinoïdes, ils affectent notre système endocannabinoïde de manière différente. Principalement pour deux raisons : le THC est un agoniste des récepteurs CB1 et CB2. Tandis que le CBD est un agoniste inverse des deux récepteurs.

    CB1 et CB2 sont les principaux récepteurs (CB1R, CB2R) du système endocannabinoïde. CB1R dans tout le cerveau et le système nerveux et CB2R dans notre système immunitaire. Tous deux sont essentiels au bon fonctionnement du corps et du cerveau.

     

    Autrement dit

     

    Il est facile de comprendre pourquoi écouter de la musique ou manger quelque chose que l’on aime vraiment – est toujours mieux tout en étant « high » (défoncé). Ou bien une personne qui pense à faire quelque chose de mal en fumant de la marijuana à faible teneur en CBD, voire sans aucune teneur, peut éprouver de la paranoïa ou de l’anxiété.

    En fait, elle prolonge ou intensifie l’activité des synapses. Le CBD, en revanche, étant un agoniste inverse, est capable d’augmenter ou de diminuer l’activité. En d’autres termes, il aide le corps et l’esprit à être plus équilibrés.

    Notre corps aime l’homéostasie et le repos. C’est pourquoi nous recommandons personnellement de ne pas considérer le CDB comme une panacée en soi, elle fonctionne beaucoup mieux lorsqu’elle est associée à des pratiques telles que la méditation consciente.

    N’oubliez pas :

    « Un esprit sain reste la clé d’un corps sain. »

     

    Aller plus loin : Lire notre dossier Tout savoir sur le CBG

     

     

    CBD : les bienfaits du cannabidiol

     

     

    Voici quelques exemples des domaines et troubles avec lesquels le cannabidiol serait prometteur.

     

    • Insomnie

    Le CBD est largement utilisée pour aider les personnes souffrant de troubles du sommeil par exemple. Et c’est l’un de ses bienfaits les plus cités dans les retours des consommateurs. Il contribue a un sommeil profond et naturel. Il est déjà publiquement validé par un grand nombre d’utilisateurs de CBD.

    Le CBD est très efficace pour calmer le système nerveux. Certains experts pensent également que le CBD aiderait à prévenir la dégradation d’un neurotransmetteur chimique dans le cerveau, responsable de nos états émotionnel, la fonction mentale et la douleur.

     

    • Résistance aux antibiotiques

    Les bactéries résistantes aux antibiotiques deviennent de plus en plus fréquentes en raison de l’utilisation abusive de l’antibiotique dans les années 1970. Certaines bactéries sont plus fortes qu’avant et la médecine a besoin de quelque chose pour stimuler l’efficacité de la pénicilline, peut-être le CBD pourrait-il aider ? Certaines réponses affluent dans ce sens.

     

    • L’anxiété

    L’anxiété est un problème de niveau mondiale dans notre société moderne. Aujourd’hui des milliards de personnes prennent des somnifères hautement chimiques ou des opioïdes pour être en mesure de se détendre. Les scientifiques étudient une deuxième façon de traiter l’anxiété sans effets secondaires, grâce au CBD

     

    • Hypertension artérielle

    L’hypertension artérielle est un problème systémique en raison du style de vie occidental, nous mangeons très gras et sucré et ce régime peut augmenter la pression artérielle. Certaines études tendent à démontrer que le CBD peut avoir un impact positif sur la pression artérielle globale du corps. Il agirait aussi comme un coupe faim dans certains cas.

     

    • Addictions et alcoolisme

    Le cannabidiol peut être utile pour la toxicomanie et pour les problèmes d’alcoolisme, il y a beaucoup de témoignages de fumeurs de cannabis ou de cigarettes qui ont réussi à stopper leurs addictions en utilisant le CBD. Dans un usage plus médical, cette molécule semble être assez utile pour traiter l’alcoolisme et quelques études ont été faites sur le sujet.

     

    • Troubles de l’attention

    Des études récentes ont concentrées leurs efforts sur le traitement ou la réduction des syndromes d’ADD et de TDAH. Il y a de plus en plus de cas de jeunes enfants et les adultes ayant un déficit d’attention et il semble que le cannabidiol pourrait être utile pour ces personnes.

     

    • L’acné

    L’acné est une maladie bénigne, mais qui devient vite problématique pour les jeunes adolescents et même les adultes. Eh bien bonne nouvelle… certaines études tendent à montrer que le CBD peut aider à réduire l’acné grâce à ses propriétés anti-inflammatoires.

    De plus, ses vertus calmante aide les jeunes a se relaxer et donc a moins stresser. Les stress étant un ennemi de l’acné.

     

    • Alzheimer

    Aujourd’hui, la maladie d’Alzheimer est la 6e cause de mort aux États-Unis ! Cette maladie a augmenté de plus de 145% depuis les 20 dernières années et nos aînés sont de plus en plus exposés à cette dernière. La science travaille dur sur ce sujet et quelques nouvelles propriétés intéressantes du CBD pourraient aider les patients atteints de cette maladie.

     

    • Anorexie

    L’anorexie n’est pas une maladie aussi rare que nous le pensons, les gens qui souffrent d’un faible appétit et d’un métabolisme faible peuvent être en danger réel si cet état persiste. Combiné au THC, le CBD a montré d’excellents résultats sur les personnes atteintes d’anorexie.

     

    • Et les animaux ?

    Les cannabinoïdes fonctionnent très bien sur les animaux. Toutes les espèces de mammifères ont les mêmes récepteurs que nous dans le cerveau, donc le CBD fonctionne de la même façon sur les chats et les chiens que pour les humains.

    Les scientifiques et le monde vétérinaire s’intéresse plus que jamais au CBD en publiant des analyses et des résultats de recherche fréquents.

    Aller plus loin : Lire notre dossier complet sur le CBD et les animaux

     

     

    Conclusion

     

     

    Pour beaucoup de maladies et de troubles, la question du cannabis revient très souvent. Il est avéré aujourd’hui que beaucoup peuvent être régulées et atténuées par le cannabis thérapeutique. La conclusion que les cannabinoïdes seraient efficaces face à nos maux et problèmes de santé revient de plus en plus.

    Même les groupes médicaux et pharmaceutiques s’accordent aujourd’hui pour reconnaître le potentiel thérapeutique du cannabis face aux médicaments classiques.

    Malgré qu’il y ait encore des politiques et des législations strictes sur le sujet partout dans le monde, la recherche et la science continuent d’avancer et de mettre en lumière les atouts et les bienfaits de la plante.

    Aller plus loin : Lire notre dossier complet sur les études et les rapports de recherches concernant le cannabis et la médecine

     

     

    Les différentes utilisations et produits à base de cannabidiol, comment les choisir ?

     

    Lire notre dossier sur la décarboxylation du CBD

     

     

     

    Lire notre dossier sur les différentes utilisations des fleurs de CBD

     

    Lire notre dossier sur les huiles de CBD

     

     



     

     

    Bien choisir ses produits à base de cannabidiol 

     

    Différents produits à base de CBD

     

    Choisir ses produits CBD n’est pas une tâche simple. Le marché est dores et déjà saturé de marques et de boutiques, la plupart simples revendeuses. Et dans l’immensité d’informations et de choix disponibles, il est parfois même très difficile de prendre une décision.

    Nous vous encourageons à vous fier aux producteurs et aux chanvriers, qu’ils soient Français ou non. N’achetez que si vous avez la traçabilité complète et les analyses du produit. Lisez les étiquettes, scrutez les sites et les emballages à la recherche d’informations.

    Aller plus loin : Lire notre dossier sur La promotion, les groupes et les influenceurs

     

     

    Cannabis et CBD : légalité, législation ?

     

     

    News

     

    • Fin 2021 – En Europe, le taux de THC autorisé passe de 0.2% à 0.3%. Reste à voir si la France respecte les normes européennes et s’aligne sur ce taux.
    • En 2021 aux USA, 9 nouveaux états ont légalisé le cannabis.
    • L’Allemagne et Malte vont vers une légalisation, c’est voté !
    • Kanavape : enfin la victoire après 7 ans de galères.
    • Le Luxembourg légalise le cannabis !
    • Fin 2020 – Arrêté européen légalisant la molécule de cannabidiol.

     

    Europe 

     

    Crédit image : European Pharmaceutical Review.

     

    En Europe, la législation sur ce produit varie. Cela change d’un pays à un autre, et ce, même si l’Union Européenne a déjà autorisé sa vente. En Suisse par exemple, l’achat et la culture de CBD est légal, ce qui permet aux personnes qui en ont besoin de pouvoir l’utiliser comme traitement. Il est toutefois important de souligner que seules les plantes et produits dont la teneur totale en THC ne dépasse pas le 1% sont légales en Suisse. 

    D’autres pays comme l’Allemagne, l’Autriche, la République Tchèque, l’Italie ou encore l’Espagne autorisent également la vente de CBD. L’Allemagne, d’ailleurs, va vers la légalisation du THC. Malte a aussi pris le cap du récréatif.

     

    France

     

    Pour la France, la réglementation sur l’achat du CBD est encore un peu confuse. Il est donc possible de cultiver des plantes de CBD et de vendre des produits contenant du CBD en France à condition que le taux de THC soit de 0.2% et que les semences utilisées proviennent du catalogue européen. Un vrai bordel. Sachant que transformer les produits et les matières premières n’est aussi pas autorisé dès lors qu’il ne s’agit pas de tiges et de graines. Beaucoup de choses qui sur le papier n’ont aucun sens.

     

     



     

    Article précédentPâtisserie CBD, la recette exclusive No-Bake-Semi-Frio de notre chef
    Article suivantLigne Verte : Interview avec Etienne, le dirigeant de l’enseigne
    Passionné des saveurs et effets que peut procurer le cannabis et le chanvre de manière générale, il n'a jamais été question pour moi de ne plus en consommer. Cependant l'impact négatif que celui-ci a eu sur ma santé et ma créativité n'était pas négligeable. Le CBD a littéralement changé ma vie et sa découverte fut une véritable révélation.

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici