NOS PARTENAIRES

VAPORISATEUR DOTLEAF PAR DOTMOD

 

En exclu testeur de CBD, notre testeur avisé Oro nous présente aujourd’hui un vaporisateur tout à fait surprenant. Découvrez le vaporisateur DOTLEAF PAR DOTMOD.

Déjà niveau packaging ça ne rigole pas. Le vaporisateur est à l’intérieur d’une mallette miniature en plastique sur laquelle est écrit « DOTLEAF ».

À l’ouverture, on tombe nez à nez avec l’appareil qui arbore un joli vert métallisé.

L’appareil est entouré de ses accessoires, tous répartis dans des emplacements dédiés. Le tout est entouré de mousse protectrice.

Niveau apparence extérieure et intérieure déjà, c’est très plaisant et très soigné.

Côté accessoire :

  • 3x embouts buccaux dont un déjà monté sur l’appareil (les deux autres servent à l’adapter sur votre bang)
  • brosse de nettoyage
  • 3x joints de rechange
  • bande adhésive
  • pique en métal (d’une qualité irréprochable)
  • notice d’utilisation
  • câble usb-c

 

Passons à la bête. La qualité de fabrication est vraiment supérieure et ça se voit sur tout l’appareil. La marque s’est vraiment appliquée. Le bouton principal avec son design élégant et ses traits fins, les finitions des bords métalliques, le logo doré et discret, tout est fait pour qu’on ait rien à redire. Il y a même un port usb-c sur une des bordures !

 

De chaque côté de l’appareil se trouve un panneau aimanté, qui d’un côté cache l’accu amovible 18650 et un bouton de température, et de l’autre un réservoir avec une chambre en céramique enfermée dans un thermoplastique imprimé en 3D. Tout se détache très facilement et encore une fois, la qualité de fabrication est au rendez-vous.

Passons à l’essai de ce Dotleaf :

 

L’embout buccal d’origine est un peu petit à mon goût, du coup je le retire et je mets le 14 mm. On retire la chambre dont on appréciera la qualité, on enlève le capuchon qui donne sur la chambre en céramique, et on remplit. Je ne m’attendais pas à ce qu’elle soit aussi grande, j’apprécie.

Après avoir remis la chambre en place et le panneau aimanté, il faut presser le bouton principal 5 fois rapidement, l’appareil est alors allumé. Une fois l’appareil allumé et que vous voulez démarrer une session, il faut presser le bouton principal 3 fois rapidement. Mais d’abord on règle la température avec un petit bouton dissimulé derrière un des panneaux.

Personnellement, j’aime bien commencer au plus bas et augmenter progressivement. Une lumière blanche indique les 4 réglages de températures. Lorsque vous êtes en session, vous n’avez normalement pas besoin de presser le bouton principal. Un boost de 15°c est fourni si vous pressez le bouton principal.

Une fois la température choisie et les 3 clics faits, l’anneau autour du bouton s’illumine en bleu. L’appareil vibre quand il est à température, plutôt cool. Et il s’éteint par sécurité si la puce à intérieur atteint 75 °c, encore plus cool.

La vapeur et les nuages produits m’impressionnent. Il chauffe rapidement, il extrait la vapeur efficacement. C’est bien, bravo.

Attention Dotmod :

À faible température l’appareil n’est pas chaud avant un bon moment, par contre en étant sur les réglages les plus chauds, l’extérieur est vite chaud en main (j’ai tout de suite l’idée d’une housse en cuir qui épouserait l’appareil, si la marque venait à en développer ce serait top).

Ceci dit l’embout buccal n’atteint pas des températures désagréables, et ça, c’est super.

 

N’étant pas fan des températures qui se rapprochent de la combustion, je ne m’aventure pas trop de ce côté, mais je pense que sur la température max, même l’embout buccal doit atteindre une température élevée. En même temps, on est là pour vaporiser la matière, pas la brûler.

 

Je l’essaye avec mon bang en verre, et franchement, c’est tellement agréable. La vapeur refroidie par l’eau devient encore plus délicieuse qu’elle ne l’était. J’avais déjà fais l’expérience avec d’autres appareils, mais avec la quantité et la qualité de vapeur que le Dotleaf procure, c’est encore plus fou.

 

Avec le Dotleaf, la marque déclare être présente et proposer de la haute qualité. Je n’ose même pas imaginer une V2 ou un futur autre appareil…

CONCLUSION 

Avec son design épuré et efficace, sa qualité de fabrication exceptionnelle, on peut déjà le dire : le vaporisateur Dotleaf par Dotmod est un vaporisateur d’exception.

 

Sa fabrication lui permet un entretien simple et sans prise de tête, c’est plus qu’appréciable. La qualité et la douceur de la vapeur m’ont surpris.

 

Il n’y a que sur les températures élevées que j’émets des réserves. Je pense qu’une housse ou une meilleure isolation ne serait pas de refus. Cependant rien de très gênant pour le moment. Certaines personnes préfèreraient peut-être que le bouton de température soit à l’extérieur, mais personnellement je reste principalement sur le même réglage, donc le fait qu’il soit derrière un des panneaux m’arrange, je n’appuierai pas dessus accidentellement.

 

Félicitations Dotmod pour ce premier vaporisateur. Il reste peu à faire pour arriver à la perfection.

 

Le Dotleaf, c’est une vraie réussite, vous pouvez être fiers.

 

 



 

Nos tests ne représentent aucunement une incitation à la consommation. Veuillez respecter les lois du pays dans lequel vous vivez ou dans lequel vous vous trouvez. Un test ou un retour n’engage que la personne concernée par celui-ci.

NOS PARTENAIRES

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici