NOTRE RECOMMANDATION DU MOMENT

Tout savoir sur les Terpènes

 

Les terpènes sont un sujet vaste et délicat. Certaines explications sont simplifiées afin de ne pas rentrer dans des explications trop longues et larguer nos lecteurs. Si vous souhaitez en savoir plus ou avoir des termes plus précis, référez-vous aux sites des fabricants et aux recherches sur le sujet.

 

Uniquement pour vous répondre. N'est ni utilisé à des fins commerciales, ni publié publiquement.

 

Introduction 

 

Tout comme les cannabinoïdes, les terpènes sont des molécules qui sont fabriquées à l’intérieur des plantes. Chimiquement, les terpènes et les cannabinoïdes partagent d’ailleurs des molécules similaires dans leur fabrication.

Les terpènes sont des composés aromatiques présents dans presque toutes les matières végétales. Ils sont responsables des odeurs qu’ont les plantes et ils possèdent différentes propriétés et effets. Ils sont en quelques sortes « l’huile essentielle » des plantes. Dans le cannabis, il en existe au moins une centaine.

Une fois présents dans une plante, ils vont la protéger des maladies, des insectes nuisibles et des prédateurs. Mais ils vont aussi attirer les animaux et insectes pollinisateurs.

On recense plus de 250 terpènes dans le cannabis, rien que ça !

 

Poster gratuit « Terpediodic Table » par EYBNA

 

Après les terpènes, découvrez les composés organosulfurés !
Les organosulfures seraient les responsables d’odeurs et d’arômes « Skunky », « Garlic », « Gassy »… et non les terpènes !
LIEN

 

Explications

 

 Les terpènes sont avant tout déterminés par la génétique. La génétique, les graines et les variétés sont donc très importantes.

 

Lire NOTRE article SUR LES variétés et LA génétique

 

Ensuite, c’est l’environnement dans lequel la plante pousse qui sera déterminant. Les vignobles le disent souvent, pour faire un très bon vin, il faut que les vignes souffrent. La température, l’humidité et les phases de stress ont, comme pour le vin, un impact majeur sur les terpènes. Les terpènes sont très variables et modulables. Ils peuvent donc être plus présents et prononcés après que la plante ait subi des phases de stress.

Les cannabinoïdes et les terpènes sont fabriqués à l’intérieur des trichomes. Leur croissance sera fortement déterminée par la lumière ultraviolette. Les plantes produisent aussi plus de terpènes lorsqu’elles sont privées de nitrogène.

Même si les terpènes sont en général présents à moins de 1% de la masse totale de la plante, ils procurent malgré cela de sacrées saveurs et effets.

Les terpènes et les cannabinoïdes forment toujours une synergie vitale dans la plante et dans les effets. Des plantes fortes en terpènes peuvent donc être fortes en cannabinoïdes et vice versa mais ce n’est pas forcément toujours le cas.

 

Les terpènes selon EYBNA – Capture d’écran

 

Préservation

 

Pour protéger les plantes, les terpènes ont tendance à se concentrer dans les parties supérieures de la plante qui sont susceptibles d’être attaqués par des nuisibles et des prédateurs. En plus de cela les terpènes sont très volatiles. Ils auront tendance à vouloir monter vers le haut et s’échapper dans l’air.

Culture, coupe, séchage, curing… Le sol, l’humidité de l’environnement, la manière de « travailler » la matière, tout aura un impact sur les terpènes.

Dans toutes ces étapes une partie des terpènes sera préservée et/ou perdue. C’est pourquoi il est très important de soigner toutes les étapes par lesquelles passe la plante.

Si vous êtes un simple consommateur, stockez dans des pots en verre, idéalement à l’abri de la lumière, c’est la méthode la plus recommandée.

 

Consommation

 

 Il est important de savoir que les terpènes sont depuis longtemps reconnus et approuvés sains pour la consommation humaine. Dans certains cas où les terpènes ne sont plus du tout frais, ils peuvent néanmoins causer des irritations sur la peau, mais jamais rien de grave.

Quand on consomme des plantes contenant des terpènes, que ce soit par l’ingestion, par vaporisation ou même par le simple fait de sentir la plante, les terpènes vont interagir avec notre corps. C’est à ce moment qu’ils nous feront ressentir des effets médicinaux et thérapeutiques. Ils peuvent aussi être appliqués sur notre peau.

Les terpènes peuvent stimuler notre système olfactif et notre système digestif. Une fois dans notre sang, les terpènes vont jusqu’au cerveau où ils interagissent avec les neurotransmetteurs, les enzymes et les récepteurs. Une fois dans notre système et malgré leur faible concentration, ils se diffusent assez facilement dans nos lipides et notre corps.

Les terpènes sont essentiels dans la synergie des effets du cannabis sur notre corps et notre esprit.

Il est très facile de voir la corrélation entre les effets des huiles essentielles et des terpènes.

 

Les terpènes sont les principaux constituants des huiles essentielles et sont responsables des caractéristiques aromatiques du cannabis. Avec les cannabinoïdes, les terpènes illustrent un effet synergique et/ou d’entourage et leurs interactions n’ont été spéculées que depuis quelques décennies. Des centaines de terpènes sont identifiés qui font allusion aux attributs sensoriels du cannabis, contribuant largement aux expériences du consommateur et au prix du marché. Ils améliorent également de nombreux avantages thérapeutiques, notamment en aromathérapie. Pour faire la lumière sur l’importance des terpènes dans l’industrie du cannabis, le but de cette revue est de décrire morphologiquement les sources de terpènes du cannabis et d’expliquer la biosynthèse et la diversité des profils de terpènes dans différents chimiovars du cannabis. Le cannabis récréatif en tant qu’ingrédient alimentaire est devenu plus acceptable dans un contexte public plus large dans lequel les terpènes de cannabis ont attiré l’attention de l’industrie ces dernières années. Les profils terpéniques incarnent non seulement les caractéristiques des génotypes de cannabis, mais leur effet d’entourage avec les cannabinoïdes pourrait améliorer leur fonctionnalité médicinale. Cette revue souligne l’importance de comprendre la chimie des terpènes du cannabis et fournit des catégories de profils descriptifs de différentes souches commerciales de cannabis.
Selon l’étude « Terpènes de cannabis » parue en Décembre 2020

 

Effets

 

On réagit tous de manière différente lorsque l’on consomme certaines variétés de cannabis. Et c’est principalement dû aux terpènes. Dans une variété THC par exemple, ils vont amener des nuances et des différences aux effets.

Les terpènes ont de multiples propriétés et chaque individu peut réagir différemment face à eux. On va parler de « profil terpénique ».

Il faut comprendre que cela prend du temps de découvrir ce qui marche pour soi et ce qui marche pour le voisin. Il faut expérimenter et explorer. À chacun sa quête. C’est quelque chose qu’on entend souvent, on a tous au moins un terpène qui nous est idéal.

Les terpènes ont aussi des températures d’ébullition différentes. C’est pour cela qu’il est intéressant d’explorer les paliers de température d’un vaporisateur.

 

Lire notre guide sur la vaporisation et les vaporisateurs

 

Les terpènes peuvent moduler l’activité des cannabinoïdes pour produire des effets thérapeutiques accrus.
ASSOCIATION NORML

Les terpènes

 

Les terpènes : Myrcène

 

Myrcène

(Fiche wikipédia)

 

Le Terpène « Myrcène » | Source : Wikipedia

Arômes

 

Le Myrcène, ou alpha myrcène, est un des terpènes les plus présents dans les produits du marché, parfois a plus de 50% du total des terpènes présents dans la plante.

On le retrouve dans le houblon et dans la bière.
Il offre des saveurs terreuses et herbacées. On le retrouve aussi dans la citronnelle, la mangue et le thym.

 

Bienfaits du Myrcène

 

Parmi ses potentiels bienfaits pour la santé on retrouve le soulagement des symptômes de la douleur chronique et des inflammations.

Le Myrcène a des effets sédatifs et relaxants. C’est lui qui s’associe facilement au THC dans les variétés indica. Il semble également avoir un potentiel thérapeutique dans le traitement du cancer.

On sait désormais que le Myrcène aide les différents cannabinoïdes, dont le CBD, à être absorbés par votre organisme et augmente donc leurs effets.

 

De temps en temps, une légende persistante sur le cannabis se trouve être vraie, grâce aux composés toujours plus surprenants du cannabis. À un moment dans l’histoire, une rumeur voulait que manger des mangues augmente la puissance du THC. Cette comparaison semblant sortie de nulle part pourrait faire penser à une théorie fumeuse trouvée lors d’une session fumette est en fait  vrai !

 

Des témoignages ont montré que manger des mangues environ quarante-cinq minutes avant de consommer du cannabis pouvait en effet augmenter le THC, avec une montée plus rapide des effets psychoactifs.

Exemples de variétés contenant du myrcène : Og Kush, Tangie

 


 

Les terpènes : Pinène

 

Pinène

(Fiche wikipédia)

 

Arômes

 

Comme son nom l’indique, c’est ce terpène que l’on retrouve en grande quantité dans nos conifères et nos forêts.

C’est lui qui vous rappelle les arômes de vos balades en forêts, mais il est aussi présent dans certaines épices comme la sauge ou le romarin.

 

Bienfaits du pinène

 

En plus de cette odeur agréable vous rappelant les vacances, le pinène possède plusieurs bienfaits & propriétés. Il est bon pour la mémoire, mais il est aussi anti-inflammatoire, antiseptique local & antibactérien. Le pinène protège également les poumons de certaines infections virales comme la bronchite infectieuse.

Le pinène et l’alpha-pinène seraient majoritairement responsables du « head high ». Le côté sativa du cannabis.

 

Exemples de variétés contenant du pinène : Blue Dream, Bubba Kush

 


 

Les terpènes : Linalol

 

Linalol

(Fiche wikipédia)

 

Arômes

 

Le Linalool ou Linalol est un terpène aux odeurs florales et plus particulièrement de lavande, c’est bien grâce à lui que cette plante provençale possède ce parfum si particulier.

Mais il a également été isolé dans la menthe ou le laurier. Depuis des siècles, ses vertus odorantes sont utilisées via la lavande et vous retrouvez du Linalool dans nombre de produits ménagers et cosmétiques.

 

Bienfaits du Linalool

 

Aujourd’hui, ce terpène a été étudié de manière plus poussé et les recherches ont mis en évidence les propriétés thérapeutiques suivantes :  sédatif, relaxant & somnifère (vous avez peut-être encore une grand-mère qui met un sachet de lavande sous son oreiller). 

Renforcement immunitaire & anti-inflammatoire. Anxiolytique. Restauration des fonctions cognitives (dans le traitement d’Alzheimer par exemple). Régénération des peaux en application locale (utilisée actuellement dans la résorption les cicatrices)

 

Exemples de variétés contenant du Linalol : Lavender, Amnesia Haze

 


 

Les terpènes : Limonene

 

Limonène

(Fiche wikipédia)

 

Arômes

 

Second terpène le plus courant dans le cannabis, vous retrouverez le limonène dans les agrumes, l’arbre à thé et le cumin. Au départ, il est utilisé par les plantes intelligentes qui s’en servent de répulsifs contre les insectes et parasites prédateurs, c’est donc un insecticide naturel. Ses arômes vous apporteront un goût d’agrumes propre à de nombreuses variétés de chanvre. 

 

Bienfaits du limonène

 

Le limonene, co-administré avec le THC, aurait la capacité de moduler ses effets psychoactifs. Il est aussi connu pour ses effets énergisants et il interagit avec nos récepteurs de sérotonine et de dopamine. Il a été prouvé que le limonène simplement diffusé dans une pièce pouvait réduire l’anxiété et le stress d’un individu.

En termes de bienfaits, le limonène est reconnu comme : un agent antifongique et antibactérien, anxiolytique, antidépresseur, il augmenterait parallèlement la concentration, l’attention, le bien être en général.

 

La dernière étude en date sur le limonene

 

Exemples de variétés contenant du Limonène : Super Lemon Haze, ACDC

 


 

 

Beta-Caryophyllène

(Fiche wikipédia)

 

Arômes

 

Le caryophyllène ou beta-caryophyllène est probablement le terpène majeur. C’est celui qu’on utilise pour entraîner les chiens renifleurs. Il est le plus présent dans les plantes en général.

Ce terpène au goût poivré est grâce à son odeur un répulsif naturel contre les insectes.  Il accompagne beaucoup d’herbes et d’épices et se reconnait à ses odeurs piquantes et enivrantes. Vous le retrouverez dans de nombreuses plantes et épices comme le poivre noir, le basilic, la cannelle ou le clou de girofle.

 

Bienfaits du Beta-caryophyllène

 

Plusieurs études ont été menées sur ce terpène au goût si particulier, car il possède de nombreux bienfaits pouvant vous aider à combattre la douleur locale. En effet, c’est un très bon analgésique en application locale. Pensez aux remèdes de nos grand-mères qui utilisaient des clous de girofle (forte concentration de Beta-caryophyllène) pour soigner nos maux de dents.

Ce terpène agit comme un cannabinoïde (comme le THC ou le CBD), il interagit donc avec les récepteurs du système endocannabinoïdal.

Grâce à ses interactions, il joue sur la perception et la régulation des douleurs et inflammations. Il peut donc être utilisé comme traitement des douleurs persistantes et handicapantes.

Les variétés de CBD avec une forte concentration de ce terpène pourraient donc vous être utile pour combattre l’arthrite et autres douleurs neuropathiques. La néphrotoxicité (en résumant brièvement, l’insuffisance rénale) causée par la chimiothérapie.

En l’associant au CBD et grâce à son interaction avec les récepteurs du système endo-cannabinoïdal, le Beta-caryophyllène est impliqué dans la régulation du comportement émotionnel et il pourrait donc servir dans un but thérapeutique contre l’anxiété et la dépression.

 

Exemples de variétés contenant du Beta-caryophyllène : GG4, Kosher Kush

 


 

Humulène

(Fiche wikipédia)

 

Arômes

 

L’humulène ou α-caryophyllène est l’un des principaux terpènes présents dans le chanvre.

Ce terpène est bien connu des brasseurs, car c’est lui qui apporte le goût houblonné et rafraîchissant de la bière (il tire son nom du houblon). Vous pourrez le retrouver dans le gingembre et le ginseng à qui il donne son goût relevé.

À noter que la médecine chinoise utilise ce terpène depuis des siècles comme antibiotique naturel mais aussi comme un sédatif. 

 

Bienfaits de l’humulène

 

Antibactérien et antimicrobien  anticancéreux, en agissant avec les autres terpènes et les cannabinoïdes pour réduire les cellules cancéreuses et limiter leur propagation.

Il serait aussi anti-inflammatoire et anorexigène (coupe-faim).

 

Exemples de variétés contenant de l’humulène : Sherbet, GSC

 


 

Terpinolène

 

Arômes

 

Le limonène n’est pas le seul à pouvoir apporter du « citron » dans les plantes. Le terpinolène peut lui aussi être responsable des odeurs et des saveurs citronnées.

Malgré qu’il soit présent dans beaucoup de variétés de cannabis, il est généralement présent en faibles quantités. Il a beau faire partie des terpènes communs, c’est le moins commun des communs. Son rôle reste tout de même très important.

 

Bienfaits du terpinolène

 

Le terpinolène a des propriétés anti-bactérienne et antifongiques. Il est souvent utilisé dans les savons et les produits de nettoyage.

 

Exemples de variétés contenant du terpinolène : Jack Herer, Durban Poison

 


 

Les terpènes ajoutés, extraits, fabriqués

 

Aujourd’hui, les marques et les fabricants concoivent et ajoutent à leurs produits des terpènes. Que ce soit dans des comestibles ou des cosmétiques, c’est possible. Cependant, malgré que la demande pour les terpènes soit en plein boom aux Etats-Unis, ce sont encore des produits onéreux, notamment quand ils sont de qualité.

En fait, extraire directement des plantes coûte énormément d’argent. Aussi, à l’extraction et suivant le procédé, les terpènes se perdent.

 

Les terpènes sont très volatils. A partir de 21°C ils s’évaporent !

 

Il est donc généralement plus rentable de reproduire les bouquets et les arômes recherchés plutôt que d’extraire directement une plante entière.

 

A savoir 

 

Certains fabricants et producteurs de terpènes vont jusqu’à chercher dans les produits naturels. Ils récupèrent le linalool de la lavande et le limonene du citron par exemple. Ensuite ils essayent de recréer des recettes qui miment les bouquets terpéniques de certaines variétés populaires.

La distillation par la vapeur est la méthode d’extraction des terpènes la plus populaire. Cela offre peu de rendements mais ça reste simple et peu coûteux. L’extraction avec solvants est évidemment plus conséquente en terme de quantité.

Pour donner un ordre d’idées, la société PURE5, qui cherche à mettre en avant les meilleurs procédés d’extration de terpènes, estime que pour extraire 1kg d’huile de rose, il faut 3000kg de fleurs fraiches. Tandis qu’avec un solvant, 500kg de fleurs suffisent à produire 1kg d’extrait.

 

PURE5 extrait les terpènes et les cannAbinoïdes des plantes avec une pression lente et à température ambiante.

 

La réalité

 

Il est possible d’extraire les terpènes via différentes techniques et solvants.

L’hexane, le pentane, l’heptane, le CO2, les hydrocarbones… La plupart de ces solvants et méthodes génèrent de grandes pertes en matière de terpènes. De plus, certains solvants comme l’hexane sont impropres à la consommation (certains isolats sont d’ailleurs produits grâce à l’hexane…).

Et avec le CO2 Supercritique, les terpènes ne sont pas extraits. Il faut du CO2 Subcritique. On vous passe les détails, mais c’est complexe, long et peu productif.

5h de travail via l’extraction au CO2 Subcritique contre 15 minutes avec les hydrocarbones.

Le choix est vite fait. Pour rappel l’éthanol et le CO2 restent des produits aggressifs qui dénaturent les composants utilisés pour la fabrication de certains produits.

 

La production de terpenes – Source : http://www.yschem.co.jp/english/terpene/process.html

 

Vous souhaitez en savoir plus ? Des sites comme celui de PURE5 (lien) ou celui de True Terpenes (lien) sont plein d’informations pertinentes.

 

Source : True Terpenes

 

« Live Resin Terpènes » ou « terpenes dérivés du cannabis »

 

Les termes sont comme souvent eronnés avec le cannabis. Mais dans l’extraction des terpènes, une des méthodes les plus qualitatives est de travailler avec des plantes fraiches, encore vivantes même, d’où le « live ». L’extraction est réalisée dans les minutes qui suivent la récolte.

 

Source : Abstraxtech

 

Pour résumer 

 

Il existe 5 méthodes principales d’extraction des terpènes.

 

Hydrodistillation

 

L’hydrodistillation se sert de la vapeur pour extraire les terpènes désirés d’une plante. Selon les terpènes et leur sensibilité, les fabricants ajustent ajustent alors la pression. La vapeur est ensuite condensée et l’eau et les terpènes séparés.

 

Par emission

 

Les plantes relachent des terpènes dans l’atmosphère, ou du moins, les terpènes s’évaporent naturellement. De ce fait et pour faire simple, prenez une chambre à gaz, mettez-y une plante entière de cannabis. Avec la bonne circulation, il va être possible de récupérer un extrait dans des pipettes. Les terpènes sont ensuite retirés de l’extrait obtenu.

 

Microextraction solide (SPME)

 

Cette méthode n’utilise aucun solvant mais une fibre pour y piéger les terpènes. On vous passe les détails car c’est complexe mais cela ressemble à l’image ci-dessous.

Source : https://www.sciencedirect.com/topics/chemistry/solid-phase-microextraction

 

Partition

 

Le partitionnement est une extraction qui nécessite l’utilisation de deux solvants immiscibles. Les solvants sont ensuite dissous et il ne reste que les terpènes.

 

Solvants

 

C’est peut-être la méthode la plus simple à expliquer. Grossièrement, on place la matière végétale dans un solvant ce qui va en extraire les terpènes. Et après le bon temps d’infusion, on retire la matière et on évapore le solvant. Il ne restera que les terpènes isolés.

 

Hashishene

 

Il existe un « terpène » dont nous n’avons pas parlé. Ou du moins un volatile terpénoïde. C’est le « hashishene ». Le hashishene est un composé volatile et arômatique trouvé dans du hash maroccain. La particularité de ce terpène, c’est qu’il n’a pour l’instant été trouvé que dans la résine de cannabis. A l’inverse des autres terpènes que l’on retrouve aisément dans la nature.

L’origine de ce hashishene, c’est le myrcène. Les chercheurs ont expliqué qu’avec les techniques de travail marocaines et des conditions précises d’air et de lumière, le myrcène se transforme en hashishene.

Sous l’influence de ces divers éléments, le myrcène subit une photo-oxydation, un processus semblable à la décarboxylation (réaction chimique qui transforment les cannabinoïdes de leur forme acide en leur forme active). Les atomes du β-myrcène se reconfigurent, et se transforment alors en hashishène.
– Hortizan pour Soft Secrets

Le hashishene a été identifié via cette étude (lien). Si vous voulez en savoir plus, vous pouvez d’ailleurs consulter une étude plus récente sur les extractions sans solvants et la préservation des cannabinoïdes et des volatiles (lien).

 

Conclusion

 

On le rappelle, explorez les paliers de températures, vous profitez de saveurs et d’effets différents.

 

Lire notre guide sur la vaporisation et les vaporisateurs

 

Il ne faut pas hésiter à demander les analyses des terpènes et des flavonoïdes quand c’est disponible. Sinon il faut faire confiance à son nez et son palais !

 

ALORS QUEL TERPÈNE VOUS CORRESPOND LE PLUS ? 

 

Trouver son terpène

 

Les roues des terpènes est un moyen assez facile de se repérer. Cela nécessite un peu d’exploration mais on décèle assez facilement ce qui nous correspond (Cliquez sur l’image pour l’agrandir).

 

 

 

Pour aller encore plus loin, vous pouvez consulter le site d’Eybna ci-dessous (lien sur image). Leur table terpiodique est un tableau interactif des terpènes.

 

The Terpiodic Table – Tableau interactif des terpènes

 

Exemples de produits avec terpènes 

 

Secret Nature (lien)

 

Une entreprise américaine, utilise des terpènes dérivés du cannabis (CDT). Il en va de même pour Hempbrothers (lien), qui travaille directement les extractions.

 

« Cannabis derived terpenes ». Cela signifie qu’ils sont extraits spécifiquement des plantes de cannabis.
A l’inverse, BDT, « Botanically derived terpenes », désigne les extractions d’autres plantes que le cannabis (citron, lavande, citronnelle…). Les terpènes BDT sont utilisés pour reconstituer les bouquets de certaines variétés.

 

Cali Terpènes (lien) et Harmony (lien)

 

Des marques comme Caliterpènes et Harmony proposent (ou proposaient dans le cas d’Harmony) surtout des terpènes dits BDT.

 

 

Bonus

 

  • Les terpènes sont très volatils
  • Protégez vos phénotypes
  • La culture en extérieur amène un potentiel de développement terpénique supérieur à celui de la culture en intérieur.

 

Un patient autiste a réagi plus favorablement à des extraits de cannabis contenant certains terpènes qu’à des extraits n’en contenant pas.
ASSOCIATION NORML

 

Les composés odorifiques et gustatifs du cannabis

 

Aller plus loin : Les terpènes, les terpénoïdes, les flavonoïdes, les organosulfures, les esters…

 

Des études récentes ont révélé que la corrélation entre les terpènes dominants et les caractéristiques aromatiques divergentes des variétés n’est pas aussi directe qu’on le pensait. D’autres composés sont fortement responsables tels que les organosulfures, les esters et bien d’autres.

 

 

Sources

 

  • Des composés volatils mineurs non terpénoïdes déterminent les différences aromatiques du cannabis exotique (lien)
  • Développement de méthodes de dosage quantitatif des polysulfures totaux et réactifs : Profilage des polysulfures réactifs dans les végétaux (lien)
  • Identification d’une nouvelle famille de composés soufrés volatils prénylés dans le cannabis révélée par une chromatographie en phase gazeuse bidimensionnelle complète (lien)
  • Organosulfur Compounds (lien)
  • Wikipedia (lien)
  • Eminent Consulting : Cannabis Education Program (lien)
  • Cannabis Training Institute (lien)
  • Leafly (lien)
  • Medical Marijuana 411 (lien)
  • Eybna (lien)
  • Buy terpenes online (lien)
  • Science Direct (lien)
  • Health Europa (lien)
  • PURE5 (lien)
  • True Terpenes (lien)
  • National Library of Medicine (lien 1) (lien 2)
  • Yasuhara Chemical (lien)
  • True Blue (lien)

 

Uniquement pour vous répondre. N'est ni utilisé à des fins commerciales, ni publié publiquement.
Article précédentTout savoir sur le CBG
Article suivantNovaloa (CBDVap) – Fiche Technique et Avis
Oro Oro
Passionné par le cannabis en général. De la génétique aux produits finis en passant par la culture. Les terpènes, les saveurs et les effets que peut procurer le cannabis et le chanvre également. Il n'a jamais été question pour moi de ne plus en consommer ou de réduire ma consommation, cependant, l'impact négatif que celui-ci (THC) aura eu sur ma santé mentale et ma créativité n'était pas négligeable. Le CBD m'a remis droit dans mes baskets et m'a fait découvrir un nouvel aspect de la chose en remettant les cannabinoïdes dans leur juste utilisation. Tout ça couplé à mon côté geek/robot et ma passion pour l'écriture est ce qui m'a poussé jusqu'ici aujourd'hui.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici