NOTRE RECOMMANDATION DU MOMENT

Les cannabinoïdes synthétiques et semi-synthétiques

 

Que ce soit clair :
Naturels/Semi-Synthétique = CBDV, THCV…etc
Synthétiques = H4CBD, HHC-P, RAF, BVZ, E9D…ETC

Oubliez les synthétiques de m****, passez au CBDV et au THCV ! (LIEN ARTICLE)

 

La dernière news en date, c’est un revirement de situation en République Tchèque. Les députés Tchèque décident d’autoriser le HHC, le Ktrom et le cannabis à faible concentration de THC.

Introduction

 

On a testé le HHC via les cartouches que propose Kanavape (lien) et notre avis est plutôt partagé. De plus, la France, l’Autriche, la Finlande et bien d’autres pays viennent d’interdire le HHC.

Une étude récente, postée en Mars 2023, « The semisynthetic cannabinoid Hexahydrocannabinol (HHC) », aborde d’ailleurs le sujet du HHC (lien).

Le HHC n’est pas seul. Ces nouveaux cannabinoïdes, l’hexahydrocannabinol, le H4CBD, le HHC-P, le THCP, le RAF et bien d’autres comme le BVZ et le E9D. D’autres à venir feront le buzz et les consommateurs se ruent sur ces solutions temporairement « légales » pour lesquelles il n’existe pas de tests ou de lois.

 

Le H4CBD est interdit ! Même en république tchèque ! (lien)

 

« Un film d’horreur » : le dîner de Noël se termine aux urgences à cause de bonbons au THC et au H4CBD – Source : Le Parisien 21 Décembre 2023

 

 

Histoire

 

C’est tellement triste de voir les conséquences désastreuses de l’utilisation de ces cannabinoïdes synthétiques ou semi-synthétiques. Je me souviens de cette année 2016 où des gens ont été hospitalisés en masse aux États-Unis à cause de la consommation de K2. Cela a provoqué des convulsions, des vomissements, des comportements violents et des psychoses chez les consommateurs.

C’était tellement choquant de voir ces personnes souffrir de cette manière à cause de ces drogues synthétiques.

Et que dire de cette explosion en Espagne en 2018, qui a causé la mort de plusieurs personnes et de nombreux blessés dans une usine de fabrication de cannabinoïdes synthétiques ?

Malheureusement, ce n’est pas un incident isolé. Les risques d’accidents graves et de conséquences désastreuses pour les consommateurs sont omniprésents. Il est essentiel de sensibiliser le public aux potentiels dangers des cannabinoïdes synthétiques et de soutenir la recherche et la production sûres et réglementées de ces substances.

 

Les incendies provoqués par les laboratoires clandestins sont catastrophiques

 

Si les laboratoires ne partent pas en flamme, il faut encore que les produits qui sortent soient fabriqués soigneusement et par quelqu’un d’expérimenté. Ce sont également des sujets et des produits sur lesquels nous n’avons pas tant de recul que ça.

 

Lire l’article : Le HHC et l’hystérie médiatique 

 

Un des derniers fléaux, le PTC, « Pète ton crâne », ou Buddha Blue

 

Loin du HHC et du THCP mais plus proche du Spice, Legal Eye, K2… et autres substances louches, il existe le PTC ou Buddha Blue. C’est vendu pas cher comme un produit cannabis à vaper sauf qu’en fait, c’est un cocktail chimique mortel. Déjà deux jeunes en sont décédés.

Le « Pète ton crâne » est une drogue synthétique prisée des jeunes. Elle se présente souvent en liquide pour cigarettes électroniques. Elle entraîne davantage d’overdoses et de problèmes cardiaques, pulmonaires, neurologiques et psychiatriques. Les effets, initialement similaires au cannabis, évoluent vers des hallucinations et une déconnexion de la réalité. On pourrait qualifier le PTC de « l’ecstasy de la vape », dans le sens où c’est un cocktail de plein de substances et molécules inconnues.

Le PTC provoque des intoxications aiguës et des hospitalisations grave. Avec des risques accrus pour la santé mentale, notamment chez les jeunes dont le cerveau est en développement. Bien que sa vente soit illégale, il est facilement accessible sur Internet, échappant aux tests de détection classiques, ce qui amplifie les préoccupations sur sa diffusion parmi les jeunes en France et ailleurs.

 

 

Synthétique ou semi-synthétique ?

 

Le HHC, par exemple, est semi-synthétique. Il est présent naturellement dans la plante mais en trop petites quantités. Pour en avoir suffisamment et pouvoir en faire des produits, il faut l’intervention de l’homme.

Un cannabinoïde complètement synthétique serait un cannabinoïde qui à l’inverse du HHC n’existe pas en tant que tel dans la plante !

Que ce soit semi-synthétique ou synthétique, privilégiez les cannabinoïdes naturels et les cannabinoïdes majeurs. Ils ont bien assez à offrir pour vous éviter de vous intéresser aux autres m**des.

 

THC-M

 

Le THCM est un cannabinoide semi-synthétique. Il est présent infimement dans le cannabis et dans le chanvre. C’est sa rareté qui pousse les chimistes à tenter de l’isoler (sans trop de succès jusque là). C’est un psychoactif très peu recherché pour le moment.

Le THC-M, découvert pour la première fois en 1997, est un composé que l’on trouve dans la fumée de cannabis. Il n’a pas été isolé en tant que cannabinoïde distinct, mais il est naturellement présent en petites quantités dans la plante. Ce cannabinoïde est considéré comme une forme dégradée naturelle du THC, résultant de la détérioration de la matière végétale vieillissante.

C’est important de noter que le THC-M est actuellement légal au niveau fédéral aux États-Unis en vertu de la loi agricole de 2018, ce qui signifie qu’il peut être vendu sans restriction tant qu’il contient moins de 0,3 % de delta 9-THC. Toutefois, il est interdit dans 20 États américains. Plus de recherches sont nécessaires pour comprendre pleinement ses propriétés, et il n’existe actuellement que peu de produits THC-M purs sur le marché.

 

THC-H

 

Le tetrahydrocannabihexol, ou THCH (THC-H) est un cannabinoide découvert récemment (2020) par les mêmes chercheurs Italiens qui ont découvert le THCP. Il serait 25 fois plus fort que le THC.

 

THC-JD

 

On en peut déjà plus et pourtant la course aux cannabinoïdes de m… pardon synthétiques ou semi-synthétiques continue ! Une entreprise qui excelle dans ce domaine est Binoid, proposant des cannabinoïdes sois disant puissants et rares sur le marché.

Le THC-JD est un de ces cannabinoïdes. C’est un composé naturellement présent dans le chanvre. Découvert en 2020, il est encore relativement nouveau, mais il est devenu populaire en raison de son effet enivrant puissant.

Bien que les recherches sur ses effets manquent, les utilisateurs le décrivent comme relaxant et euphorique. Ses avantages potentiels n’ont pas été largement étudiés, mais comme d’autres cannabinoïdes, il pourrait aider ou améliorer certaines choses…

Aux USA et sur le plan légal, le THC-JD est conforme à la loi sur la ferme de 2018 et est légal au niveau fédéral, mais il est interdit dans 19 États.

 

THC-B

 

Le THCB, ou tetrahydrocannabutol, existe dans moins d’1% des plantes de cannabis. Découvert en 2019 avec le THCP, il ressemble au THC mais a un groupe butyl au lieu du pentyl. Il a 21 atomes de carbone, 30 atomes d’hydrogène et 2 atomes d’oxygène, comme les autres cannabinoïdes. Mais sa disposition atomique le rend unique. En tant qu’homologue du delta-9 THC, le THCB partage une structure chimique similaire, à la différence près que sa chaîne latérale est plus courte que celle du THC.

 

HHC

 

Le HHC est avant tout présent dans des quantités infimes au sein de la plante. Notamment dans les tiges et les graines. Ces mêmes quantités n’étant pas suffisantes pour l’extraire, il a été trouvé que le HHC pouvait être dérivé du THC. Le THC hydrogénisé donne du HHC.

17 AVRIL 2023 : Article sur le HHC posté par l’Emcdda (European Monitoring Centre for Drugs and Drug Addiction)

 

Juin 2023 : Le HHC, le HHCO et le HHCP interdits en france – SOURCE

 

Statistique d’un sondage HHC réalisé sur notre groupe facebook (76 votes)

 

Attention. Il semblerait que l’extraction du HHC utilise des procédés et appareils qui laissent des résidus de métaux lourds dans le produit final.

 

HHCO

 

le HHC-O, un ester acétylé de l’hexahydrocannabinol, est également psychoactif et pourrait avoir des conséquences encore plus dévastatrices sur la santé que le THC.

 

HHCP

 

Le HHC-P, un cannabinoïde inactif, peut devenir psychoactif uniquement après une conversion effectuée par des enzymes présentes dans le foie. Cette conversion peut être extrêmement risquée et potentiellement mortelle pour les utilisateurs de cannabis.

 

Tout cela ne veut pas dire que les synthétiques sont intrinsèquement mauvais. S’ils sont sûrs et produits par un professionnel expérimenté, ils peuvent être amusants et ont certainement leur place dans des contextes médicinaux et récréatifs.
Cannadelics ARTICLE

 

HHCPO

 

Le HHCPO est un cannabinoïde synthétique apparenté au CBD. Les chercheurs l’obtiennent par une série de transformations chimiques, commençant par le CBD hydrogéné et passant par plusieurs étapes, dont le HHCP et le HHCP acétylé. On ne trouve pas le HHCPO dans la nature, il est fabriqué en laboratoire à partir de la molécule HHCP.

Quant à l’origine de cette découverte, elle demeure mystérieuse. Cependant, les produits contenant du HHCPO ont fait leur apparition sur le marché américain et les gens les considèrent comme produisant des effets similaires au THC, mais de manière plus intense.

 

H4CBD

 

Enfin, le H4CBD, un dérivé du CBD (Cannabidiol), est le seul cannabinoïde qui ne possède pas de propriétés psychoactives. Cependant, il est actuellement étudié pour ses effets sur la douleur et l’inflammation, ce qui pourrait mener à une utilisation abusive et dangereuse par des consommateurs désespérés.

 

 

THCB

 

Le THCB, ou tétrahydrocannabutol, est un cannabinoïde découvert récemment dans le cannabis. Sa structure moléculaire se distingue d’une chaine latérale de butyle. Il est très peu présent naturellement dans la plante ce qui le rend compliqué à extraire.

Le THCB se fabrique suite à des procédés et réactions chimiques compliquées. Les laboratoires doivent « terpenyler » pour combiné le butyle avec un dérivé de terpène. Grâve à cette technique compliquée, ils arrivent à créér du THCB. La fabrication du THCB se fait principalement en laboratoire à partir de réactions chimiques complexes.

Les effets sont apparemment psychoactif et similaires au THC. Le THCB aurait de nombreuses vertus mais d’autres études et recherches à son sujet sont nécessaires.

 

THCP

 

Le THCP, ou Δ9-Tetrahydrocannabiphorol, c’est un cannabinoïde découvert en Italie vers 2019. C’était pendant des recherches qu’ils ont trouvé deux nouveaux éléments, le THCP et le CBDP, un peu par hasard. Ils viennent du cannabigérol (CBG), qui est déjà impliqué dans la fabrication de THC et de CBD. Le THCP apparaît parfois un peu sur certaines fleurs, parfois plus. Tout dépend de la variété. Des Italiens sont d’ailleurs tombés sur le THCP et le CBDP sans le vouloir.

Lors d’expériences conduites sur des rats, les scientifiques ont découvert que le THCP présentait des effets similaires à ceux du THC. Ces effets comprennent la réduction de la mobilité, le soulagement de la douleur et des nausées, la diminution des inflammations, la réduction de la croissance des cellules cancéreuses, ainsi que des propriétés antioxydantes et antiépileptiques. De plus, le THCP provoque des étourdissements, régule l’appétit et peut entraîner de la léthargie.

En outre, le THCP semble être plus de 30 fois plus puissant que le THC en termes d’effets.

 

 

H3CBN

 

Le H3CBN rivalise également avec le HHC (Hexa Hydrocannabinol) en termes d’effets psychoactifs et analgésiques. Certains pensent qu’il pourrait devenir une nouvelle découverte légale grâce à ses propriétés spéciales.

Le H3CBN interagit avec les récepteurs du système endocannabinoïde, qui régulent divers aspects de notre bien-être. On pense qu’il pourrait offrir des avantages comparables ou supérieurs à ceux du HHC.

 

CBNO

 

Le CBNo est une molécule de cannabis synthétique qui redéfinit les normes. Il est trois fois plus puissant que le CBN traditionnel. Cette substance offre une sensation de détente, d’euphorie et une amélioration du sommeil, mais de manière accélérée. On peut le considérer comme le cousin éloigné et très puissant du CBN. En résumé, le CBNo est une version boostée en laboratoire du CBN, connu pour ses effets relaxants et parfois soporifiques.

 

C4B

 

Les marques n’ont pas attendu longtemps pour trouver des solutions qui les mènent hors des mailles des filets législatifs. Le C4B, cannabinoïde développé par la société Weecl, comme l’atteste l’article de Newsweed (lien). Weecl répond à la recherche d’une alternative au THC, HHC, HHCP et HHCO avec le C4B. Le C4B (Cannabinoïds for Boost) intègre les avantages de ces molécules dans sa formulation pour offrir une sensation de bien-être puissante.

 

RAF

 

Ou encore le RAF, qui est lui la solution proposée par High Society (lien).
High Society a créé le RAF, une formule appelée Rapid Absorption Formula, conçue pour ceux qui connaissent bien le THC. Cette formule « offre des effets plus puissants et intenses que le CBD, offrant une expérience relaxante, euphorique et apaisante. »

 

E9D

 

Vous en voulez encore ? Vous avez les BVZ et E9D, « développés » par CBDUL. On est vraiment sur la crème de la crème, lol. Ils sont ravis de présenter leur nouvelle recette révolutionnaire, l’E9D. Cette recette combine plusieurs cannabinoïdes pour créer une expérience puissante et relaxante. Ce qui distingue leur recette, c’est qu’elle contient moins de 0,3 % de THC, aucune trace de HHC (hexahydrocannabinol) et aucun produit chimique.  La recette E9D est un mélange unique de plus de 8 cannabinoïdes soigneusement sélectionnés, y compris le CBD, le CBG (cannabigerol) et le CBN (cannabinol), pour maximiser les bienfaits de chaque composé. Cette synergie amplifie les effets apaisants du CBD et offre une expérience relaxante exceptionnelle.

 

BVZ 

 

Le BVZ est un mélange de cannabinoïdes très puissant, différent du CBD et de nos produits E9D. Il doit être consommé avec modération et responsabilité, et il est déconseillé avant de conduire. Les molécules dans ce mélange sont légales, avec un taux de THC inférieur à 0.3% et pas de HHC.

 

PHC

 

L’hydrox-4-phc, ou PHC, est un cannabinoide dérivé de l’acétate Delta 9. Il est obtenu en alterant la mollécule de THC. C’est un semi-synthétique similaire au THC en matière d’effets.

 

Les avantages et dangers des cannabinoïdes synthétiques
Source : n9ws.com

 

Rappel

 

Ils sont dans l’ombre et peu/pas étudiés. Leurs effets à long terme sur la santé sont encore inconnus. Il est donc impératif de faire preuve d’une grande prudence lors de leur utilisation et de ne les acheter que de sources extrêmement fiables. La consommation de ces cannabinoïdes pourrait causer des dommages irréversibles à votre santé physique et mentale.

Ces nouveaux cannabinoïdes, l’hexahydrocannabinol, le H4CBD, le HHC-P, le THCP, le RAF, peuvent représenter des menaces très réelles pour les consommateurs de cannabis. La recherche et le recul sur ces substances sont limités. On fait encore des découvertes sur le cannabis en général et avec les cannabinoïdes naturels. Alors protégez votre santé et celle de vos proches en évitant si possible ces substances potentiellement dangereuses.

 

 

 

Conclusion

 

Les chercheurs et acteurs du milieu peuvent les extraire ou les synthétiser de manière efficace. Efficace et « propre » pour des utilisations médicales ou récréatives. Autant dire que dans les règles de l’art, beaucoup de cannabinoïdes semi-synthétiques peuvent être intéressants. Nous ne pouvons pas ignorer le potentiel de ces cannabinoïdes, mais nous devons être conscients de leur potentiel néfaste. Il est donc crucial que les autorités réglementent et surveillent strictement la production et la distribution de produits contenant ces cannabinoïdes pour garantir leur sécurité et leur efficacité.

De plus, les dérives de ces substances et leur popularité résultent de l’interdiction du cannabis dans encore beaucoup de pays. Notamment avec l’interdiction du THC et sa consommation.

Depuis le 9 octobre 2023, la Suisse a interdit plusieurs cannabinoïdes synthétiques pour prévenir leur mauvaise utilisation. Le pays a interdit la fabrication, la vente et la distribution de ces substances désormais interdites, sauf pour des usages industriels ou scientifiques. IG Hanf, une association suisse du cannabis, applaudit cette mesure, estimant que la réglementation est essentielle pour protéger la santé, garantir la qualité, lutter contre le marché noir et soutenir l’industrie du chanvre en Suisse.

 

N’oubliez pas, ce sont des décisions et des manœuvres mises en place uniquement pour faire de l’argent sur les gens…

 

Uniquement pour vous répondre. N'est ni utilisé à des fins commerciales, ni publié publiquement.
Article précédentL’Art du Chanvre – Fiche Technique et Avis
Article suivantBlueberry, Suver : 5 stars combo chez Honest
Oro Oro
Passionné par le cannabis en général. De la génétique aux produits finis en passant par la culture. Les terpènes, les saveurs et les effets que peut procurer le cannabis et le chanvre également. Il n'a jamais été question pour moi de ne plus en consommer ou de réduire ma consommation, cependant, l'impact négatif que celui-ci (THC) aura eu sur ma santé mentale et ma créativité n'était pas négligeable. Le CBD m'a remis droit dans mes baskets et m'a fait découvrir un nouvel aspect de la chose en remettant les cannabinoïdes dans leur juste utilisation. Tout ça couplé à mon côté geek/robot et ma passion pour l'écriture est ce qui m'a poussé jusqu'ici aujourd'hui.

7 Commentaires

    • Si les termes, synthétiques, semi-synthétiques, et le monde dans lequel on vit ne suffisent pas à vous alarmer, grand bien vous fasse. Nous avons néanmoins rajouté des liens de sources et de recherches qui poussent à la prudence à ce sujet.
      Ce que nous savons ? Rien en dehors de ce qui a été reconnu dans les recherches et études sérieuses sur le sujet. Attention, on dit aussi qu’il est possible de bien travailler les cannabinoïdes semi-synthétiques. Sauf que ce sont des mauvais produits qui inondent principalement le marché.

  1. Bonjour,

    Serait il possible de nous en dire plus concernant le thcv? Est ce par exemple plus « naturel » que le thcp? D’autre part auriez vous des liens de boutiques concernant la vente de cbdv?

  2. J ai essayé le c4b, un véritable calvaire qui a duré 24h …vomissements ,gros délire,l impression d etre hors de soi ..bref affreux …..ou réserver aux vraies maso .

  3. Bonjour,

    Merci. Est ce que vous pourriez me dire, personnellement, ce que vous pensez du thcv? J’ai lu votre article ainsi que plusieurs autres etudes a son sujet mais je n’arrive pas a me faire une opinion. Par exemple, puis je en consommer plus sereinement que du thcp par exemple ?

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici